Flash-Info NAM N°15

14 Fév

MAUVE NAM

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

ou téléchargez le fichier pdf : Unsa N15_ MAUVE 2014

Communiqué de presse Unsa Natixis – Février 2014

10 Fév

Communiqué de presse Unsa Natixis

Flash-info Mirova N°13

3 Déc

Veuillez trouver ci-dessous le dernier flash info : Mirova avec la d’éclaration de l’Unsa au Comité d’Entreprise :

Flash Info Unsa N13_ MIROVA Déclaration Unsa

Flash-Info : Mirova

25 Nov

Veuillez trouver ci-dessous le Flash-info n°12 de Novembre 2013

Flash Info Unsa N12 MIROVA

NAM : Flash info n° 11

25 Oct

NAM

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Flash-info sur l’emploi

16 Oct

Hier, lors de la  1ère  réunion de la commission prospective métier, commission créée à l’occasion de l’accord sur l’emploi, quelques informations concernant Natixis Intégrée, en avant première du plan stratégique, ont été dévoilées par notre DRH

D’ici fin 2015 l’effectif mondial de Natixis Intégrée devrait rester stable (soit environ 15 500 emplois), malgré 700 suppressions de postes en France. Seule Natixis SA supporterait ces suppressions, car aucune filiale ne serait touchée. Les informations/consultations du CE démarreront dès la mi-novembre sur les premiers métiers impactés.
 Pour le détail, cliquez ici, (ces informations ne sont visibles que sur l’Intranet Natixis)

Nous restons à votre disposition pour répondre, dans la mesure du possible, à vos questions, et ne manquerons pas de vous communiquer des informations plus précises, dès que nous les obtiendrons.

L’équipe Unsa Natixis

Simulateur : Faites votre calcul!

18 Sep

Après consultation de ses adhérents, l’Unsa Natixis n’a pas signé l’accord sur l’emploi (Voir notre Tract)!  Cependant il vient d’être signé par 3 organisations syndicales, permettant ainsi sa mise en application.

 L’Unsa Natixis met néanmoins un simulateur à votre disposition, afin que chacun puisse calculer ce qu’il percevrait s’il se portait volontaire à un départ dans le cadre de la mise en œuvre  de cet accord.

Mise en œuvre qui sous-entend de savoir quelle(s)s entreprise(s) et quelle(s) activité(s) seraient concernées par des réductions d’effectifs et si le dispositif de départs volontaires était actionné. Tout cela sera défini au cours de séances d’information/consultation dans les CE des entreprises concernées, qui seront organisées pour l’occasion.

Complément de participation

17 Sep

L’Unsa a participé à la négociation, d’un accord proposé par la Direction de Natixis Intégrée et relatif à un supplément de participation (exercice 2012).

A ce titre, une somme de 350.00 € par salarié sera distribuée (proportionnellement au temps de présence).

gagner-350-euros_g

Calendrier :

  • 7 Octobre 2013 : signature;
  • 8 Octobre 2013 : envoi des bulletins d’option aux salariés;
  • 27 Octobre 2013 : date limite de retour des bulletins d’option;
  • 31 Octobre 2013 : versement.

L’Unsa signera cet accord car nous militons depuis toujours pour une distribution égalitaire de la participation (sans cet accord, la répartition aurait été proportionnelle au salaire).

Avis des élus Unsa Nam au CE d’UES du 6 Septembre 2013

6 Sep

L’Unsa Nam se veut « progressiste », c’est à dire attachée à l’amélioration des conditions de vie des salariés et à une plus grande justice sociale, tout en étant prête à comprendre les problèmes économiques et organisationnels de l’Entreprise. L’Unsa Nam pense donc que la seule voie efficace est la négociation avec la Direction à la recherche de solutions  permettant à l’entreprise de se transformer tout en garantissant l’emploi et l’évolution des salariés.

Progressiste oui, mais pas prête à n’importe quelle concession !!

La Loi de Sécurisation de l’Emploi, récemment votée et promulguée en juin, cherche à instaurer des compromis entre Directions d’Entreprise, Actionnariat et OS pour préserver l’emploi dans des entreprises en difficulté. L’accord que nous avons négocié ne se place nettement pas dans ce contexte, le Directeur Général de Natixis fanfaronnant sur un 16ème trimestre consécutif bénéficiaire ! La Direction de Natixis ne s’y est pas trompée : la négociation a débuté sur un accord valable à 50% (donc de type LSE) et s’est terminée par un accord à 30% (Accord classique !). Et l’Unsa Nam n’est pas dupe : par cet accord, la Direction de Natixis cherche à créer « une boite à outils » pour faciliter sa gestion de l’emploi en réaction à de futures réglementations et à de futures évolutions de marché.

Proposition par la Direction de Natixis d’un Accord fourre-tout !

…où se côtoient pêle-mêle :

–          les prérogatives des instances représentatives du personnel (lois ou accords existants)

–          les modalités de gestion de la mobilité interne (déjà en vigueur)

–          le contrat de génération (obligatoire avant fin septembre 2013 sous peine de sanctions financières)

–          le cadre de départ, basé uniquement sur le principe du volontariat, (avec des conditions financières inférieures aux plans de 2008/2009).

Alors oui, l’Unsa Nam pense qu’aider l’entreprise à être compétitive en lui permettant de se réorganiser en fonction des métiers sinistrés et des métiers en croissance, c’est œuvrer pour le bien de tous.

Mais alors, quelles contreparties accordées aux salariés ?

Assez peu nombreuses :

–          La garantie qu’il n’y aura pas de Départs Contraints, comme le crie haut et fort la Direction de Natixis.

           A relativiser quand on sait les conditions dans lesquelles les salariés quittent l’entreprise ou sont transférés, y compris dans le pôle de gestion d’actifs.

–          Un début d’harmonisation du socle social, sur lequel aucun engagement ferme n’est pris, et qui ne concernera, à l’échéance (!) de l’accord, qu’un quart de la population visée par les réductions d’emploi !!!

–          Pas de perspective d’avenir, ni de carrière pour tous les salariés qui resteront !

Et les dangers d’une signature trop hâtive ?

– Tous les salariés concernés par de futures fermetures ou réductions d’activité, et donc par la suppression de leur poste de travail doivent se retrouver devant les mêmes choix : être volontaires à la mobilité dans l’entreprise ou le groupe, ou être volontaires au départ de l’entreprise. (Déjà qu’ils sont contraints à être volontaires !!).

Si la Direction de Natixis impose dans toutes les filiales l’utilisation de la Mobilité Interne Collective contrainte à laquelle elle n’a pas du tout renoncé, l’égalité de traitement des salariés est rompue ; certains départs seront mieux traités que d’autres ! Or, l’accord s’applique bien à NAM aussi puisque notre direction a délégué sa signature à M. DELOUIS pour la négociation.

– La généralisation de la notation des salariés réduira l’entretien annuel à une note, avec le danger du quota implicite pour les « bonnes notes ». Les managers, dans les filiales où une notation existe, affirment qu’il n’y a aujourd’hui aucun lien entre les résultats des évaluations et la promotion ou rémunérations, faites de manière purement discrétionnaire chez NAM.

Rien ne définit les modalités d’attribution ni, surtout, l’utilisation qui pourra en être faite de cette notation dans l’accord.

Les préalables pour que l’Unsa Natixis ait pu envisager de signer cet accord  n’étaient pas insurmontables pour la Direction de Natixis :

–          L’engagement de la Direction de Natixis à ne pas utiliser la Mobilité Interne Collective sur la durée de l’accord.

–          La mise en place d’un montant « plancher » pour les indemnités financières de départ volontaire

–          L’engagement de la Direction à mettre en place un dispositif pour contrôler l’attribution et la dispersion des notes, voire encore mieux, le retrait de la notation !

De réels engagements sur les moyens et les résultats de la mobilité et la formation nous auraient également rassurés sur les véritables intentions de la Direction de Natixis.

Enfin, une négociation se doit d’être loyale, la direction de Natixis partageant par exemple avec les OS toutes les statistiques disponibles nécessaires (voire légalement obligatoires) et ne planifiant pas  des  réunions  pendant la période estivale, de surcroit à un rythme effréné !!!! La Direction de Natixis a adopté une méthode totalement contraire.

Comme la Direction de Natixis n’est pas prête à payer le juste prix de sa « boite à outils », L’Unsa Natixis ne signera pas cet accord.

L’Unsa Nam dont deux élus ont participé activement à toutes les séances de négociation est pleinement en phase avec cette décision.

L’emploi chez Natixis : Mobilité à tout prix et départs volontaires

6 Août

Image1

Cliquez pour agrandir